top of page

L'IA en gestion des talents

Dernière mise à jour : 18 mars

Dans une récente entrevue accordée à Lefebvre-Dalloz Compétences, Jean-Baptiste Audrerie, consultant en stratégie numérique et transformation RH, répond aux questions sur l'impact de l'IA en gestion des talents.


  • Il indique l'importance cruciale de l'intelligence artificielle pour les décideurs RH & formation pour aujourd'hui les prochaines années.

  • L'autre aspect de l'article est la démystification de l'IA, en expliquant ses applications actuelles pour améliorer la gestion des talents, le développement des compétences, et bien plus, envisageant un futur du travail augmenté.


Découvrez comment l'IA révolutionne déjà le secteur et ce que cela signifie pour l'avenir. Une lecture incontournable pour rester à l'avant-garde de la transformation numérique.



Lefebvre Dalloz Compétences est une entité du groupe Lefebvre Sarrut, leader européen de la connaissance juridique et réglementaire. Cette branche se spécialise dans la formation professionnelle, offrant un large éventail de programmes destinés à développer les compétences dans divers domaines tels que le droit, la fiscalité, la comptabilité, la gestion d'entreprise, le management, et la formation professionnelle.


 Jean-Baptiste Audrerie par Lefebvre Dalloz Compétences
Interview de Jean-Baptiste Audrerie par Lefebvre Dalloz Compétences

L'article met en lumière l'importance croissante de l'intelligence artificielle (IA) dans le secteur des ressources humaines et de la formation, selon Jean-Baptiste Audrerie, expert en stratégie numérique et transformation RH.


  1. Il souligne que l'IA a le potentiel de transformer tous les aspects de la gestion des talents, allant de l'attractivité et le développement des compétences à la mesure de la performance et l'engagement. Il évoque l'utilisation de l'IA pour l'identification des compétences, la gestion des connaissances, et la personnalisation des parcours de formation, démontrant comment l'IA favorise une approche plus personnalisée et efficace dans le monde du travail.

  2. Le futur de la fonction RH semble prometteur avec l'IA, transitionnant vers un modèle plus conversationnel et centré sur l'humain, où les outils numériques seront intuitifs et conçus pour améliorer l'efficacité et le développement des compétences. Audrerie démystifie également plusieurs idées reçues sur l'IA, notamment sur son coût et sa complexité, affirmant que même les petites et moyennes entreprises peuvent bénéficier de ses avantages.

  3. Il observe que, tant en France qu'au Canada, l'adoption de l'IA dans les entreprises est encore à ses débuts, mais souligne les différences d'approche entre ces deux régions. Enfin, il conseille aux décideurs RH de se familiariser progressivement avec l'IA, en commençant par des projets pilotes pour comprendre son potentiel, tout en collaborant étroitement avec les éditeurs de solutions RH pour garantir des déploiements réussis et sécurisés.


Bonne lecture.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page